[Anime] Higurashi - Hinamizawa, le village maudit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Anime] Higurashi - Hinamizawa, le village maudit

Message  Tilus Renki le Ven 4 Fév - 1:44:02


L'opening qui pose déjà bien l'atmosphère dérangeante.

Dans la "carrière" d'un animévore, il y a, à toutes époques , des animés qui marquent, quelque soient le public cible, le genre (et sous-genre), la qualité esthétique de la production.
Ils se nomment Albator, Candy, Astroboy, Akira, Dragon Ball, City Hunter, Neo Genesis Evangelion, Golden Boy et plus récemment Cowboy Bebop, Code Geass, Bleach, Naruto ...

Et il y a ces animes qui se démarquent par leur composition scénaristique et leur atmosphère particulière.
Higurashi no naku koro ni (higurashi) est de ceux-là.

Adaptations de la série éponyme de Dôjin Games (jeux vidéo amateur) réalisée par le groupe 07th Expansion, la production se décompose en 2 séries TV, et de plusieurs OAV.

Higurashi no naku koro ni (litt. les sanglots des cigales) se passe dans le village de Hinamizawa, bourgade paumé de la campagne japonaise.

Le pitch de la série tourne autour des meurtres et disparitions en série qui ont lieu en juin de chaque année, de 1979 à 1983.

SYNOPSIS:
Hinamizawa, 1983.
Keiichi Maebara, vient emménager avec sa famille. Il va très vite se lier avec quatre de ses camarades de classe: Rena Ryugū, Mion Sonozaki, Rika Furude, et Satoko Hōjō, qui l'acceptent dans leur club d'amateurs de jeux de société.
Leur bonne entente commence toutefois à se détériorer quand Keiichi apprend petit à petit certains éléments de l'histoire récente du village lié au festival de Watanagashi, célébrant une déité locale, Oyashiro-sama ...

Avec ce qui a déjà été dit, on s'attendrait à un style graphique des plus sérieux et pourtant, à la manière d'un School Days, le chara designer Kyuuta Sakai - suivant la logique graphique de 7th Expansion - gratifie Higurashi d'une esthétique plutôt kawai, avec une physionomie un peu décalée: les personnages ayant des têtes légèrement trop grosses pour leur corps et des yeux immenses façon shōjō.
Du moins au début, mais au fur et à mesure que l'intrigue devient plus pesant dans le chapitre, le graphisme change lui aussi pour s'assombrir.

La musique est en accord avec le chara design: elle se veut fruité, énergique et très bariolé par moments, mais assurent, dans les moments de pression psychologique, une bonne partie de la lourdeur de ces scènes.
L'animation est somme toute banale, assez fluide mais n'est pas extraordinaire ... Et on n'en veut pas aux membres du staff pour ce petit bémol tant ils ont réussi à nous dépeindre une ambiance si particulière.



Cette ambiance, qui débute limite dans le monde des bisounours avec une belle amitié et des moments de bonheur bucolique, se fane peu à peu pour basculer dans l'angoisse et la pression psychologique façon Psychose (le film d'Hitchcock), et ce, grâce aux procédés techniques énoncés ci-dessus (les changements de tons au niveau graphiques et sonores).

N'est pas changeant que le ton, les protagonistes le sont tout autant. Non pas, qu'ils évoluent mais ils changent du tout au tout - avec quand même une base commune - suivant les chapitres de l'animé.

Pour conclure, Higurashi no naku koro ni reste, malgré une esthétique plutôt kawai, une série noire à ne réserver qu'aux âmes prêtent à subir une pression psychologique intense.
Pour ceux qui en voudrait encore, une autre production 7th Expansion a été adapté en animé: Umineko No Naku Koro Ni.

PS : Ceux souhaitant obtenir la première saison assez rapidement et gratuitement, adressez-vous à moi par message privé.
avatar
Tilus Renki
Posteur confirmé
Posteur confirmé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Anime] Higurashi - Hinamizawa, le village maudit

Message  Chimère le Mar 10 Jan - 5:12:09

Il est bien cet anime, je l'ai également!

Cependant, il m'a donné quelques sueurs et m'a mis mal à l'aise (son but je suppose, en tout cas ça bien fonctionné sur moi). Les visages déformés par la folie, c'est l'horreur.

Je ne l'ai pas fini par contre. J'avoue avoir lâché prise au moment où je n'y comprenais plus rien (et où j'étais traumatisée par les images... me faut pas grand chose).

C'est un bon anime, je pense m'y remettre histoire de ne pas rester sur un flou artistique Cool
avatar
Chimère
Posteur en devenir
Posteur en devenir


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum